top of page
IMG_9178.HEIC

Peindre ce que l'on redoute le plus. 
Je ne suis pas venue piller un tombeau, 

Je suis là, tout doucement, pour garder le secret.
Dans un moment de colère j'ai griffé le papier

et me suis brûlée les doigts.
D'une lame acérée j'ai déchiré l'instant ; 

C'était la coupure nette d'un visage très précieux.
La détresse était intense, 

Je n'avais pas le sentiment d'avoir le choix.
Puis vint le moment du regret ; 

Il fallait raccomoder l'histoire.
Devant moi les brisures que l'on recolle ; 

Coudre et recoudre pour que la chair se referme.
Ne pas croire que l'on sait. 
Mon dessin possède une âme. 

LECAN

Pardonne-moi mon silence mais une grande vague m'a emmenée un peu trop loin du rivage.

Je rentre à la nage...
 

Amicalement, 

LECAN

L'artiste Lecan a fait plusieurs séjours à l'hôpital, transformant sa chambre en atelier

IMG_7997.HEIC

Noir sur jaune, éclipse de soleil.
Jaune sur noir, l'image est gravée. 

À la lisière du bois de Vincennes, au pied d'un bras de la Marne, se trouve l'atelier. 

L'artiste travaille sous le ciel d'un vasistas au lourd cadre noir qui ne peut enchâsser les nuages...

Le sol est jonché de papiers journeaux, cartons de récupération, limon d'où poussent les orages, les tornades qui vont s'inscrire en de fulgurantes présences aux racines vert absinthe et aux radicelles rouge corail, végétations de formes parfois brûlées par le soleil ou hachées par la grêle.

Si LECAN, par son métier, cherche à imiter la pigmentation de l'épiderme afin de rendre vivant ce qui est artificiel, LECAN sait bien qu'aucun maquillage ne peut estomper les cicatrices.

Ses assemblages d'objets, déjections d'emballages, évoquent en moi l'idée d'adoption : nettoyées, les formes sont langées, emmaillotées et trouvent protection sous l'identité Oeuvre d'art. 

IMG_7981.jpg

Un soir, après la visite d'un amateur, elle avise une planchette épaisse et voilée. À l'aide d'un marteau et d'un clou de charpentier elle griffe cette face accidentée à la barbe d'échardes. 

LECAN regardait l'oeil que formait un noeud du bois. Dans le bruit, les chocs, une image à graver...

Jean-Dominique Jacquemond

bottom of page